Pick-up and Deliver

En français on pourrait traduire par « On ramasse/récupère et on livre ». Cette mécanique demande aux joueurs de récupérer des objets à un endroit donné puis de les amener à une autre position du plateau. Grâce à cela les joueurs pourront récupérer de l’argent, des points de victoires ou autres. Le choix de la destination peut permettre d’avoir un gain plus ou moins élevé en fonction des règles établies. Il pourra également y avoir un choix à faire sur la quantité de biens à charger, s’il faut attendre, ou pas, d’en charger plus ou de livrer plus tôt, quel chemin choisir pour optimiser la récupération et la livraison.

Certains jeux auront des composants de type bateau, train, chariot ou autres moyens de locomotion qui comportent un ou plusieurs espaces de stockage afin de mettre des cubes en bois ou autres composants dessus.

Quelques jeux

Black Fleet

Ce jeu est édité par les Space Cowboys (2014). Les joueurs vont avoir à leur disposition une flotte de trois bateaux. Un navire marchand qui permettra de gagner de l’argent en livrant des biens, un bateau pirate pour attaquer et voler vos adversaires et une frégate qui va s’occuper d’intercepter les pirates. Le déplacement des bateaux se joue en fonction des cartes que les joueurs vont utiliser au début de leur tour. D’autres cartes pourront être jouées pour activer des compétences.

black_fleet_space_cowboy
Crédits : spacecowboys.fr
black_fleet.jpg
Crédits : boardgamegeek.com

Pandemic Legacy : season 2

Contrairement à tous les autres versions de « Pandémie », cette version-ci ne demande pas aux joueurs d’enlever des cubes de maladie dans chaque ville, mais d’aller chercher des cubes de ravitaillement afin de les distribuer dans les villes.

pandemic_legacy_2.png
Crédits : ZManGames.com

Freedom : The Underground Railroad

Dans cet excellent jeu coopératif, les joueurs devront aider les esclaves noirs présents dans les plantations du sud à s’échapper au nord, vers le Canada. Malgré le terme Railroad (chemin de fer) dans le titre du jeu, il n’y a pas de train ! En fait ce jeu est basé sur l’histoire des abolitionnistes américains qui se sont battus pour libérer les esclaves noirs de leurs chaînes. A l’époque, ils ont créé un système de « chemin de fer », dans lequel des personnes participant à la cause étaient appelées « Conducteurs » et aidaient les esclaves en les faisant passer de « Station » en station (qui étaient des lieux où ils les cachaient). La notion de chemin de fer était donc symbolique.

A noter qu’il est possible sur le site de l’éditeur (Academy Games) d’acheter la version « Educator’s bundle » qui fournit un livret de 72 pages pour apprendre à leurs élèves les faits historiques de l’époque en les faisant jouer.

freedom.jpg
Crédits : boardgamegeek.com

Thunderbirds

Basé sur la série britannique éponyme diffusée en 1965. En France, elle est diffusée sous le titre « Les Sentinelles de l’air » en 1980. Cette série utilisait des marionnettes manipulées avec des fils extrêmement fins. Cette adaptation en jeu de plateau est vraiment fidèle à la série.

thunderbirds_serie.jpg
Crédits : Imdb

Dans ce jeu, il va falloir aller à différents endroits du globe et même dans l’espace pour résoudre des objectifs. A cette fin, les personnages pourront utiliser différents types de véhicules. Ils ont chacun un nombre de places défini allant de 1 à 5. Il est donc possible d’aller chercher des personnages pour les ramener dans d’autres lieux, afin qu’ils puissent faire certaines actions (comme récupérer d’autres véhicules). Le véhicule ci-dessous peut récupérer des véhicules utilitaires et même les petits véhicules des personnages !

Thunderbirds_vehicules.jpg
Crédits : boardgamegeek.com

 

Thunderbirds.jpg
Crédits : Modiphius.com

Dead Men Tell no Tales

Ce jeu a été édité en 2015 grâce à une campagne Kickstarter. Les joueurs incarnent ici des pirates qui vont essayer de récupérer les trésors dans un bateau en feu. Le problème c’est qu’en plus des incendies qu’il faudra maîtriser, les anciens propriétaires du navire, transformés en squelettes répugnants, vont défendre leur magot bec et ongles.

Dead_Men_Tell_No_Tale.JPG
Crédits : miniongames.com

A noter que la réédition du jeu de base ainsi que la sortie d’une extension, grâce à un nouveau Kickstarter, avait réuni plus de 88 K$ mi-février. Il est également à noter que, pour les retardataires, il est quand même possible de précommander le jeu et son extension sur BackerIt. Livraison prévue à la fin de cet été.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :